Albertine en cinq temps

biographies...

 
Michel Tremblay

Michel Tremblay

auteur

L'œuvre de Michel Tremblay comprend 28 pièces de théâtre, 28 romans, 5 recueils de récits autobiographiques et 1 recueil de contes, 7 scénarios de films ou de télévision, 44 traductions ou adaptations d'auteurs étrangers, 9 pièces et 12 récits parus dans des publications diverses, 1 livret d'opéra, 1 cycle de chansons, 1 spectacle symphonique et 2 comédies musicales ainsi que les paroles d’une douzaine de chansons pour Pauline Julien, Renée Claude, Monique Leyrac et Ginette Reno. On compte par ailleurs plus de 2 000 mises en scène de ses œuvres dans près de 50 pays autour du monde. Traduites dans 40 langues, plusieurs œuvres dramatiques de Michel Tremblay ont été acclamées à l'étranger. On a monté ses pièces dans de nombreuses villes du Canada et des États‐Unis, ainsi qu'en Grande‐Bretagne, en France, en Belgique, en Australie, aux Pays-Bas, en Italie, en Suède, au Danemark, en Suisse, au Chili, en République démocratique du Congo, en Finlande, en Allemagne, au Venezuela, en Roumanie, au Japon, en Espagne, au Brésil et à Cuba. Toutes sont publiées en anglais ainsi que quelques-unes en allemand, en arabe, en italien et en écossais, entre autres. Il existe même des versions en yiddish et en moré des Belles-sœurs. 

Michel Tremblay a reçu plus de 80 prix au cours de sa carrière, dont les prestigieux Prix Prince Pierre de Monaco, Prix Gilles-Corbeil de la Fondation Émile-Nelligan et Grand Prix de la Francophonie de l'Académie française pour l’ensemble de son œuvre. 

Site officiel de Michel Tremblay

Catherine Major
 

Catherine Major

compositrice

Artiste polyvalente, Catherine Major a su s’imposer à la fois comme auteure, compositrice, musicienne et interprète. Pianiste formée en classique et en jazz, elle a entrepris sa carrière sur disque en lançant Par-dessus bord en 2004. Suivront Rose sang (2008), Le désert des solitudes (2011) et La maison du monde (2015), chaque album témoignant d’une constante évolution et affirmant la place unique qu’occupe l’artiste dans le paysage musical québécois.

Sur scène, l’auteure-compositrice-interprète fait corps avec son piano et offre des prestations intenses et vibrantes. Elle s’est produite partout au Québec ainsi qu’en Europe, où ses chansons élégantes trouvent une oreille attentive.

Reconnue pour ses qualités d’interprète, Catherine Major a participé à plusieurs albums en hommage à de grands noms de la chanson d’expression française, de Félix Leclerc à Nino Ferrer, en passant par Jacques Brel, Sylvain Lelièvre et Yvon Deschamps. Elle a aussi composé pour Diane Dufresne, signant un titre sur Effusions (2007) et trois pièces sur Meilleur après (2018).

Tout en menant une carrière en chanson, elle écrit de la musique pour le petit et le grand écran. Depuis 2002, elle a signé une quinzaine de trames sonores, remportant au passage un prix Jutra (désormais prix Iris) et un grand prix au Festival international du film d’Aubagne, en France, pour la musique du long métrage Le ring, réalisé par Anaïs Barbeau-Lavalette. On lui doit notamment la musique du film Une manière de vivre de Micheline Lanctôt, sur les écrans à l’automne 2019.

Sa carrière est jalonnée de reconnaissances prestigieuses, dont le prix Coup de cœur de l’Académie Charles Cros, le prix André « Dédé » Fortin de la Fondation SPACQ de la scène émergente et le prix Félix-Leclerc. Plusieurs fois nommée au Gala de l’ADISQ, Catherine Major a vu son album Rose sang remporter le Félix de réalisateur de l’année.

En 2017 et 2018, elle a participé à la tournée du spectacle Corps, Amour, Anarchie, une rencontre inédite entre l’œuvre de Léo Ferré et la danse contemporaine. Elle a également signé la direction artistique et la mise en scène du spectacle Sur la lune, souvenirs de Claude Léveillée, créé à l’occasion de l’inauguration de la maison de la culture Claude-Léveillée à Montréal et présenté à deux reprises à la Cinquième Salle de la Place des arts dans le cadre des FrancoFolies de Montréal.

 

À l’été 2018, elle prenait part à la trame sonore du spectacle du Cirque du Soleil, Stone, qui revisite les succès de Luc Plamondon et participera à 3 représentations de la version symphonique, Plamondon symphonique en février 2019. Au printemps 2019, Catherine Major ajoutait sa voix à la chanson Tu trouveras la paix, enregistrée avec 10 autres interprètes (Céline Dion, Ginette Reno, Ariane Moffatt, Luce Dufault, etc.).

L’artiste a par ailleurs pris part à des concerts conjuguant chanson et musique symphonique. Au printemps 2019, elle a interprété Les sept péchés capitaux de Kurt Weill, aux côtés de l’Orchestre symphonique de Montréal dirigé par Kent Nagano. Elle a également chanté des pièces de son répertoire arrangées par Antoine Gratton en compagnie de l’Orchestre symphonique de Québec, sous la direction de Fabien Gabel.

Au printemps 2020, Catherine Major offrait à une cinquième offrande à son public, Carte mère. La tournée suivra en 2022 d’ici là, elle propose un spectacle piano et voix.

Site officiel de Catherine Major

Nathalie Deschamps.jpg
 

Nathalie Deschamps

directrice artistique & metteure en scène

Nathalie Deschamps a fait ses études au Conservatoire d’art dramatique du Québec à Québec ainsi qu’à l’Université du Québec à Montréal (baccalauréat en interprétation en jeu) où elle a reçu la bourse Meloche-Monnex en Arts. Actrice et musicienne, elle a aussi complété trois ans à l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal comme metteure en scène où elle a reçu la bourse du Conseil d’administration 1996. Directrice artistique et metteure en scène des Productions du 10 avril, Nathalie Deschamps a signé plus de soixante-cinq mises en scène pour plusieurs organismes dont L’Opéra de Montréal, La Roulotte lyrique et l'Atelier lyrique de L'Opéra de Montréal dont Cosi fan tutte de Mozart qui fut très bien reçue à travers le Canada par la critique, notamment à Montréal où elle titrait : « Remarquable Cosi fan tutte à l’Atelier lyrique ». Pour Augusta Opera, elle a monté Le Nozze di Figaro où la critique titrait : « Augusta Opera stage Mozart farce with a perfect touch ». De plus, pour l’ECM, elle a mis en scène deux créations mondiales, Des Hommes inutiles de Francis Caron qui selon la critique «se hisse donc à ce niveau d’inventivité, crée de beaux rythmes et démontre une intuition débordante. » et Élia de Silvio Palmieri qui, toujours selon la critique fut : « Un opéra, un vrai! ».

En juin 2018, elle a produit aussi une Revue musicale Québec-Cameroun avec la production de Sainte-Carmen de la Main de Tremblay/Cyr/Bélanger au Cameroun avec des musiciens du Cameroun. En 2017, elle a célébré les 20 ans de l’Atelier d’Opéra du cégep de Saint-Laurent dans une production de l’opéra québécois de Nelligan de Tremblay /Gagnon où elle a signé l’adaptation et la mise en scène. Cette production a été présenté aussi à Paris et à Larochelle en France en juin 2017.

Cet automne, elle a produit et mis en scène le JOURNAL DE CONFINÉS en tournée au Quartier des spectacles, aux Jardins Gamelin et plusieurs autres scènes extérieures et en diffusion web en co-production avec la Maison de la culture Ahuntsic avec laquelle elle a produit les Confitures de Noël en décembre 2020 en collaboration avec Solidarité Ahuntsic.

Chantal Lambert
 

Chantal Lambert

soprano

 

Albertine à 70 ans

 

La soprano Chantal Lambert est récipiendaire d’un Premier prix à l’unanimité du Conservatoire de musique du Québec à Montréal. Portée par sa sensibilité poétique, elle cherche à toucher le cœur des gens d’origines et de générations diverses par le biais de la parole chantée, et ce dans de multiples langues. * 

À la suite d’un stage de perfectionnement à l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal, elle prend dès 1990 la relève à la tête du programme. 

Parallèlement, Chantal Lambert a continué de se produire sur scène à l’opéra, l’opérette, la mélodie et la chanson. Les répertoires qu’elle aborde sont aussi variés que vastes, de la musique ancienne à la création contemporaine. Se définissant comme actrice et musicienne, Chantal Lambert a participé notamment à 16 productions de l’Opéra de Montréal, plusieurs tournées avec l’Orchestre Métropolitain, elle a travaillé avec I Musici, l’Orchestre baroque de Montréal, et le récital émaille principalement sa carrière depuis le tournant du siècle. *** 

Elle a fait de la transmission de l’art lyrique l’un des piliers de son cheminement professionnel. Sa vocation pédagogique est fondée sur un réel engagement au développement du potentiel humain. En mai 2016, elle était intronisée au Panthéon canadien de l’Art lyrique. 

Ambassadrice de l’opéra, Chantal Lambert participe à son développement et à sa pérennité. Elle a été présidente du Conseil québécois de la musique de 2008 à 2011 et siège au conseil d’administration de Opera.ca. Elle est présentatrice et hôtesse lors de concerts, offre des classes de maître dans les domaines de l’interprétation, de la diction lyrique et du développement de carrière et elle est l’auteure d’un ouvrage linguistique : Petit lexique de l’Opéra (français, anglais, italien et allemand) publié aux Presses universitaires européennes. 

Monique Pagé.jpg
 

Monique Pagé

soprano

Albertine à 60 ans

Diplômée du Conservatoire de Musique de Québec d’un Premier Prix à l’unanimité du Jury, Monique Pagé évolue sur la scène lyrique canadienne et internationale depuis près de vingt ans. 

Après ses tout débuts à l’Opéra de Québec, dans le rôle de Flora (La Traviata) en 1993, Mme Pagé s’est distinguée sur la scène lyrique dans plusieurs rôles de premier plan dont Violetta (La Traviata), Mimì (La Bohème), Marguerite (Faust), La Contessa, (Le Nozze di Figaro), Alcina (Alcina), Donna Elvira (Don Giovanni), Susanna (Le Nozze di Figaro), Micaëla (Carmen), Dorabella (Cosi fan tutte), Susanna (Il Segreto di Susanna), Elle (La Voix Humaine) et plusieurs autres rôles, sur les scènes de l’Opéra de Montréal, l’Opéra de Québec, Opera Lyra Ottawa, Calgary Opera, Vancouver Opera, Manitoba Opera, Opera Saskatchewan, Edmonton Opera, ainsi qu’en tournée avec l’Atelier Lyrique de l’Opéra de Montréal et les Jeunesses Musicales du Canada. 

Elle a fait ses débuts européens à l’Opéra de Nancy et Lorraine en 1998, et s’est fait entendre depuis en récital à Moscou dans le cadre des Journées du Québec, ainsi qu’en France, en Grèce, au Liban et en Turquie. 

On l’a entendue à maintes reprises avec des ensembles renommés tels le Studio de Musique Ancienne de Montréal, l’OSM, l’Orchestre Symphonique de Québec, I Musici, Appassionata, McGill Chamber Orchestra, l’OSTR, Chants Libres, la Sinfonia de Lanaudière, l’Orchestre Symphonique de Sherbrooke, sur les ondes de Radio-Canada/CBC et Radio-France. 

Mme Pagé a paru dans quelques productions cinématographiques, dont: Giacomo Puccini, la fin de la voix, diffusé sur ARTV, film dans lequel elle joue et prête sa voix aux héroïnes légendaires des opéras de Puccini, dans Opera Stories et Opera Easy, deux séries dramatiques diffusées sur Bravo et ARTV, et mettant en scène de grands airs du répertoire lyrique italien et français. Elle a travaillé, entre autres, avec les metteurs en scène québécois Serge Denoncourt, Wajdi Mouawad, François Racine, Normand Chouinard, Alain Gauthier. 

En 2008, elle chante comme soliste dans le cadre des Fêtes du 400ème de Québec dans la Huitième Symphonie dite «des Mille» de Gustav Mahler avec l’Orchestre Symphonique de Québec, un événement musical exceptionnel qui a réuni 8 solistes internationaux, plus de 200 musiciens, 1100 choristes et 12 000 spectateurs! En 2009 et 2010 elle s’est produite en récital à la magnifique Salle Alfred-Cortot à Paris, avec le pianiste Martin Dubé. 

Mme Pagé a tenu le rôle d’Émilie Hudon-Nelligan dans l’opéra NELLIGAN de André Gagnon et Michel Tremblay, présenté au Festival d’Été 2012 de Québec, celui de la Baronne de Gondremark dans La VIE PARISIENNE, à l’Opéra de Québec en mai 2013 et en novembre 2014, celui de Micaëla dans CARMEN avec l’OSTR et Jacques Lacombe. 

En 2017 elle a été nommée professeure adjoint à la faculté de musique de l’Université de Montréal. Elle est également titulaire de la classe de chant classique au Cégep Marie-Victorin depuis septembre 2006, et professeure invitée au Camp Musical des Laurentides chaque été depuis 2009. 

Mme Pagé est récipiendaire de nombreux prix, dont le Prix Raoul-Jobin, le Prix John-Newmark, le Prix Diana-Soviero, le Prix Joseph-Rouleau (Prix des Jeunesses Musicales du Canada) et s’est vu octroyer à deux reprises le Prix de scène du Gala d’Excellence des Arts et de la Culture de Québec. Elle a été boursière du Conseil des Arts et Lettres du Québec et membre de l’Atelier Lyrique de l’Opéra de Montréal.

Site officiel de Monique Pagé

Chantal Dionne .jpg
 

Chantal Dionne

soprano

Albertine à 50 ans

Chantal Dionne éblouit le public avec son charisme unique à elle seule ainsi que par sa grande voix veloutée et sa personnalité élégante. 

Lauréate Meilleure chanteuse Nord-Américaine au Concours «World Folk Vision» 2020, au Concours Musical International de Montréal, le soprano canadien Chantal Dionne a également remporté un triple triomphe en Italie au 56e Concours International Gian Battista Viotti : 1er Prix, Prix du Public et Prix pour le meilleur candidat étranger. 

Son premier disque-récital, « Romances » avec la pianiste Louise-Andrée Baril est un succès international.
Que ce soit en récital ou en concert, le soprano a un vaste répertoire lyrique qui varie de l’opéra à la mélodie en passant par l’oratorio. Récemment, nous avons pu entendre Chantal Dionne en tant que soliste invitée lors de deux concerts symphoniques à Montréal et à Ottawa dans les œuvres magistrales des Requiem de Verdi et de Brahms. 

Nous avons pu également l’entendre dans la Messe Solennelle de Beethoven avec l’Orchestre Philharmonique de Montréal ; la critique parle de sa prestation comme ayant été remarquable : « Du Kyrie à l’Agnus Dei, le soprano québécois a démontré une agilité et une sensibilité vocale remarquables et a su animer les multiples ensembles avec l’Orchestre. » 

A l’étranger, la soprano acadienne récolte tout autant de succès. Elle s’est produite avec l’Orchestre Symphonique de Douai en France dans une série de concerts lyriques sous la direction de M. Guy Condette ainsi qu’à Paris, dans le solo pour soprano de la Symphonie no.9 de Beethoven, pour l'Association Artistique des Concerts Colonne.

A l’opéra, Mme Dionne a obtenu des éloges pour ses performances dans les rôles de Micaëla dans Carmen de Bizet, de Véronique dans Véronique de Messager ainsi celui de Pamina dans Die Zauberflöte de Mozart au Volksoper de Vienne. Au Québec, nous l’avons entendue à l’Opéra de Québec dans le rôle de Françoise dans la dernière version lyrique de la comédie musicale Nelligan d’André Gagnon ainsi que dans le rôle d’une Fille- Fleur dans l’opéra Parsifal de Wagner sous la direction de Yannick Nézet-Séguin au Festival de Lanaudière. Elle s’est produite avec des orchestres tels que : l’Orchestre Symphonique de Montréal, l’Orchestre Métropolitain sous la direction de Yannick Nézet-Séguin, l’Orchestre de Trois-Rivières sous la direction de Jacques Lacombe, l’Orchestre de Sherbrooke sous la direction de Stéphane Laforest, l’Orchestre de chambre Mc Gill sous la direction de Boris Brott, l’Orchestre Symphonique du Nouveau-Brunswick, l’Orquesta del Nuevo Mundo (Mexico City), l’Orchestre Symphonique de Moscou ainsi que l’Orchestra del Teatro Regio de Turin en Italie.


A Montréal, nous avons pu entendre Chantal Dionne dans la création de l’opéra Rabbi du compositeur Québécois M. Grasnier dans le cadre du FOSE. Nous l’avons également entendue dans la Messe No. 3 de Bruckner ainsi que dans la Fantaisie pour chœur, piano, orchestre et solistes Op » 80 de Beethoven avec l’Orchestre Philharmonique de Montréal.

Site officiel de Chantal Dionne 

Michele Losier.jpg
 

Michèle Losier

mezzo-soprano

Albertine à 40 ans

Née à Montréal, la mezzo-soprano Michèle Losier a grandi au Nouveau-Brunswick avant de revenir dans la métropole québécoise pour ses études lyriques à l’Université McGill. Elle a participé aux programmes de jeunes artistes de L’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal, du Merola Opera Program de San Francisco et du Juilliard Opera Center de New York, avant de monter sur les plus grandes scènes internationales. 

Michèle a notamment chanté au Metropolitan Opera, au Royal Opera House, au Teatre del Liceu, au Théâtre des Champs-Élysées, à l’Opéra national de Bordeaux, au Festival de Salzbourg et à l’Opéra de Sydney. 

Récemment, Michèle a incarné Octavian dans Der Rosenkavalier à Berlin, sous la baguette de Zubin Mehta. Elle a également chanté Carmen au Théâtre royal danois, et Nicklausse dans les Contes d'Hoffmann au Bayerische Staatsoper à Munich et au Théâtre de la Monnaie à Bruxelles. 

Elle a chanté Judith dans le Château de Barbe-Bleue avec Yannick Nézet-Séguin à Montréal, et Idamante dans l'Idomeneo de Mozart à la Scala de Milan. Elle a remporté les éloges à l'Opéra Bastille dans la production de Terry Gilliam de Benvenuto Cellini dirigée par Philippe Jordan, et dans le Così fan tutte mis en scène par Anne Teresa de Keersmaeker au Palais Garnier. 

Au cours de la saison 2020-2021, Michèle se produira à l’Opéra de Lyon, au Staatsoper de Vienne et à l’Opéra de Paris. 

Michèle revient régulièrement au Québec pour y chanter, notamment avec l’Orchestre symphonique de Montréal, l’Orchestre Métropolitain, I Musici et les Violons du Roy. 

Elle a reçu de nombreuses bourses et subventions, notamment de la Fondation Jacqueline Desmarais, du Conseil des arts et des lettres du Québec, du Conseil des arts du Canada, de la Guilde des musiciens de Montréal ainsi que de la Fondation Sylva-Gelber et lauréate du concours de l’OSM Standard Life au Canada et du Concours Reine Elisabeth en Belgique en 2008. 

Site officiel de Michèle Losier

Catherine St-Arnaud.jpeg
 

Catherine St-Arnaud

soprano

Albertine à 30 ans

Soprano aux interprétations colorées et au timbre brillant, Catherine St-Arnaud est une jeune artiste lyrique qui se démarque sur la scène canadienne. Elle a remporté plusieurs prix internationaux et nationaux, tels que le Premier prix du célèbre Prix d’Europe dans la catégorie chant, et fut lauréate du Concours de l’Orchestre Symphonique de Montréal Manuvie et du Concours du Festival International de Lamèque. Catherine a aussi été finaliste régionale du prestigieux Metropolitan Opera National Council Auditions, en plus d’être nommée Jeune Ambassadeur Lyrique par le Théâtre Lyrichorégra L20, où elle a remporté entre autres le Prix Québec-Bavières. 

 

Le timbre chaleureux et lumineux de Catherine en fait une artiste polyvalente qui se démarque autant dans le bel canto et l’opéra français que la musique baroque. Elle a été soliste pour de nombreux ensembles, orchestres et festivals, tels que l’Orchestre Métropolitain, le Štátna filharmónia Košice en Slovaquie, les Idées Heureuses, les Jeunesses Musicales du Canada, le Festival d’Opéra de Québec, Clavecin en Concert, le Studio de musique ancienne de Montréal, le Festival Bach à Montréal, le Festival Montréal Baroque, la Société d’art vocal de Montréal et la Fondation Arte Musica.

 

À l’opéra, Catherine a interprété le rôle de Susanna dans Le nozze di Figaro au Festival d’opéra de Québec, une production qui a fait une tournée canadienne avec les Jeunesses Musicales du Canada. Elle a aussi récemment chanté le rôle de Lucia dans Lucia di Lamermoor dans une production virtuelle des les Jeunesses Musicales. 

 

Plusieurs projets stimulants se pointent à l’horizon pour Catherine cet été, restez à l’affût! 

Site officiel de Catherine St-Arnaud 

Marianne Lambert.jpg
 

Marianne Lambert

Madeleine

La jeune soprano Marianne Lambert est finaliste au Prix Opus pour le meilleur album de l’année dans la catégorie musique classique – romantique pour ‘’Mélodies Passagères’’ (2021), récipiendaire du Prix Opus pour le meilleur concert de l’année en région (2018), du Prix du Récital « An die Musik » au 25e Concours international de chant Clermont-Ferrand (2017, France), ainsi du Grand Prix du 20e Concours international de chant de Marmande (2008, France). Voix diamantée aux couleurs chatoyantes, Marianne Lambert témoigne d'une présence scénique remarquable. L’intelligence de son jeu n’égale que l’étonnante maîtrise de sa voix.

« Les motifs de réjouissance sont nombreux sur le plateau, à commencer par la Fée de Marianne Lambert, un amour de soprano léger dont le timbre fruité et la vocalise surnaturelle s'envolent vers la stratosphère avec une aisance de funambule. » 

— Emmanuel Dupuy, Diapason.

 

Elle a brillé dans le rôle d’Ophélie dans Hamlet de Thomas (Opéra de Nantes, d’Angers et de Rennes), de la Fée dans Cendrillon de Massenet (Opéra de Nantes, d’Angers et de Montréal), Gilda dans Rigoletto de Verdi (Opéra de Rennes), Stella dans La Fille du tambour-major d’Offenbach (Société d’art Lyrique du Royaume), Adèle dans Die Fledermaus de Strauss (Opéra de Montréal et Opéra de Québec), Woglinde dans Das Rheingold de Wagner (Orchestre symphonique de Montréal avec Maestro Kent Nagano), Clorinda dans La Cenerentola de Rossini (Pacific Opera Victoria), Mlle Silberklang dans Der Schauspieldirektor de Mozart (Opéra de Rennes), et Marie-Anne dans Ô mon bel inconnu de Hahn (Opéra de Rennes et Opéra de Metz).

 

Anciennement membre de l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal, Marianne Lambert a été soliste invitée des prestigieux : Orchestre symphonique de Montréal, Orchestre symphonique de Trois-Rivières, Orchestre symphonique de Québec, Orchestre symphonique de Drummondville, Orchestre Métropolitain, Orchestre de chambre de McGill, Pentaèdre, le NEM et l’Orchestre symphonique de la Grande-Bretagne.

 

Cette saison inclue entre autres une tournée de L’Amant Jaloux, le rôle d’Adina dans l’Elisir d’Amore de Donizetti, le rôle d’Ilia dans Idomeneo de Mozart.

 

Marianne enseigne depuis 2017 le chant classique au cégep Saint-Laurent. 

Site officiel de Marianne Lambert

Marie Claude Roy.jpg
 

Marie-Claude Roy

pianiste

Née à Québec et vivant en Belgique depuis 2002, Marie-Claude Roy poursuit ses études à l'Université de Montréal où elle décroche une maîtrise en interprétation. Très vite, sa précision, sa vivacité et son enthousiasme lui permettent de donner plusieurs récital aux côtés de grands chanteurs.  Artiste accomplie, elle se produit en Belgique, au Japon, en France, en Italie, en Allemagne, au Luxembourg, aux Pays bas, en Autriche et au Canada.  

 

Elle est régulièrement invitée à rejoindre l'ensemble de musique contemporaine « Musiques Nouvelles » et a travaillé comme accompagnatrice en Belgique au  Conservatoire de Mons et à L'IMEP à Namur ainsi qu'à la renommée  Chapelle Reine Elisabeth de Belgique. 

En 2007, elle enregistre des duos de Brahms avec les chanteuses Diane Blais et Annette Linke et en 2014, des mélodies de Wagner, Lekeu et Duparc avec le soprano Marie-Claude Solanet. 

 

Coach vocal d'artistes de grande qualité, Marie-Claude mène à Bruxelles une carrière de pianiste répétitrice et de coach de langue (La Monnaie, à Bruxelles, L'Opéra Royal de Liège et le Vlaamse Opera ). Parallèlement elle développe, avec une flamme communicative, sa carrière de soliste et de chambriste.

 

Site officiel de Marie-Claude Roy

Chloe Ekker.jpg
 

Chloé Ekker

assistante à la directrice artistique & régie

Ayant grandi à Ottawa, Chloé Ekker déménage à Montréal en 2011 pour poursuivre des études en production à l'École nationale de théâtre du Canada. Œuvrant autant à l'opéra qu’au théâtre, elle a été notamment assistante à la mise en scène sur Le Joker, Variations sur un temps et Fête Sauvage présentés au Théâtre de Quat’sous. À l'Opéra de Montréal, elle a été régie plateau sur les Dialogues des Carmélites, La Bohème, Roméo et Juliette et Eugène Onéguine. En tant qu’assistante et régisseure, elle a collaboré avec plusieurs metteurs en scène sur des productions d’opéras du Conservatoire de musique de Montréal, des Jeunesses Musicales du Canada, de l’Atelier Lyrique de l’Opéra de Montréal et de l’Opéra Lafayette (Washington, DC). Elle eut aussi le privilège et le bonheur de travailler trois étés de suite au sein du programme Opera in the 21st Century dans le décor naturel et spectaculaire du Banff Centre en Alberta. Enfin, ses collaborations au théâtre jeune public et en opéra lui ont permis de voyager en tournée au Canada ainsi qu'à l'étranger.

Lorraine Prieur.jpg
 

Lorraine Prieur

directrice musicale

La pianiste Lorraine Prieur poursuit une carrière de chambriste, de professeur et d’accompagnatrice. Invitée en mars 1966 par le “Young Concert Artists Pianoforte Series”, elle fait ses débuts au Carnegie Hall de New York.  Plusieurs fois soliste avec différents orchestres, dont l'OSM sous la direction du Maestro Wilfrid Pelletier.  À l’âge de 22 ans, elle est nommée superviseure de l’enseignement pour la région des Cantons-de-l’est sous l’autorité de la Congrégation Notre-Dame.

Premier Prix au Concours National du centenaire du Canada en 1967, le compositeur français Pierre-Max Dubois lui dédie une pièce pour piano : « Les fous de bassan ».  

 Membre actif des Concours de musique du Canada, Lorraine Prieur fut adjointe au Directeur général de 1968 à 1986.  Elle y a mené à bien plusieurs tâches dont la planification des tournées, l'expansion du réseau national des Concours, la conception des programmes musicaux à l'intention des professeurs ainsi que la création des éditions musicales C.M.C.  Elle fut souvent appelée à siéger sur le jury des Concours.  Lorraine Prieur fut professeur de piano à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) de 1972 à 1986.  Elle fut professeure - accompagnatrice au Conservatoire de musique de Montréal de 1979 à 2009 et directrice musicale de l’atelier d’opéra de l'Université de Montréal de 1988 à 1993. Mme Prieur a été directrice intérimaire des Conservatoires de Montréal, Gatineau et Rimouski de 1999 à 2003 et directrice de l’École préparatoire de musique de l’UQÀM de 2009 à 2013.  En 1985, elle fut pianiste-répétitrice et chef d’orchestre pour six représentations de « L’Étoile » de Chabrier, présenté à Montréal par l’ensemble Cantabile.

En septembre 1990, elle fonde la troupe Tréteaux-Opéra-Québec avec la collaboration du metteur en scène français Eric Kruger et de Fernande Chiocchio, membre du Panthéon de l’Art Lyrique du Canada.  Cette année-là, l'ensemble donna plusieurs représentations de l'opéra "Cosi fan tutte" de W.A. Mozart à la Chapelle historique du Bon-Pasteur, accompagné d'un orchestre sous la direction d'Anthony Rozankovic.  

Chambriste et professeure-accompagnateure, Lorraine Prieur a collaboré avec des centaines d’instrumentistes et chanteurs. Très sollicitée pour le récital et l’enregistrement, Lorraine Prieur a accompagné plusieurs solistes tels André Turp, Frédéric Lodéon, Pierre Amoyal, Alain Trudel, Bruno Laplante, Denis Brott, Chantal Juillet,  Angèle Dubeau (Tournée des Jeunesse musicales du Canada ) Ludovic de San (Winterreise), Joseph Rouleau, Alexandre Da Costa, Karina Gauvin, Marc Hervieux et des candidats en lice aux Concours de musique international de Montréal (CMIM) et aux Concours de musique du Canada (CMC).

 

Les camps musicaux d'Orford, du Domaine Forget, de Lanaudière et des Laurentides ont régulièrement fait appel à ses services en tant que pianiste-accompagnatrice dans le cadre de leurs festivals d'été.  En 1986, elle fut invitée par le pianiste Luis de Moura Castro comme pianiste-accompagnatrice des classes de chant de Juliette Bise et des classes d’alto de Mathias Maurer à Tarragone  (Espagne).  Membre fondateur du groupe Orford Six Piano, elle en fera partie de 2006 à 2014.

En mai 2005, avec son partenaire Luc Saucier, Lorraine Prieur fonde la « Montée des Arts » à Mont-Saint-Hilaire, Québec. 

Anne Séguin Poirier
 

Anne-Séguin Poirier

scénographie
(production 2022)

Scénographe, conceptrice costume et accessoires depuis plus de 20 ans sur les scènes du Québec et de l’International. Elle signe plus d’une centaine de productions, tant pour le théâtre, le cirque, l’opéra et les arts visuels.

Artiste multidisciplinaire et fidèle collaboratrice de Michel Lemieux & Victor Pilon (4dart), Les 7 doigts de la main (Shanna Carrol, Gypsy Snyder), Luc Langevin (magicien), Jean Grand-Maître (Alberta Ballet) et le Cirque du Soleil depuis 2005 à la création de plusieurs grands projets: 

Délirium Aréna (2005), Iris Los Angeles (2010), Jeux de Panaméricains Toronto (2015), Paramour NY (2016), Volta Chapiteau (2017), Crystal Arena (2018), Vitori  Malte (2019) et Alégria sous le chapiteau du Vieux-Port de Montréal en 2019.

Anne-Catherine Simard-Deraspe.JPG
 

Anne-Catherine Simard-Deraspe

conceptrice des éclairages

Formée il y a plus de vingt ans à l’École Nationale de théâtre du Canada, ayant entamé sa carrière dans les arts de la scène, elle est devenue ce qu’on pourrait appeler ‘’une touche-à-tout’’ en matière d’éclairage, de dance, de théâtre et d’expositions. A l’opéra, elle a conçu les éclairages pour diverses productions : Porgy and Bess, Rigoletto, Svadba, Tosca, Werther, Madame Butterfly, Rusalka, Don Giovanni, Lakme... Récemment; As One avec l’Orchestre Classique de Montréal.

Fruzsina Lanyi.jpeg
 

Fruzsina Lanyi

conceptrice des costumes

(production 2022)

Conceptrice de costumes et de décors depuis sa sortie de l’École nationale de théâtre en 2003, Fruzsina Lanyi elle est coach de costumes avec des finissants depuis 2016. Fruzsina a signé plus d’une centaine de créations sur la plupart des scènes montréalaises, aussi bien pour des productions «underground» qu’institutionnelles, ainsi que des spectacles Inn Situ. Créatrice polyvalente et audacieuse, elle aime relever de nouveaux défis que se soit comme costumière, accessoiriste, maquilleuse ou directrice artistique. Travaillant aussi en Hongrie, son pays d’origine, elle y a reçu en 2009 le prix pour le meilleur décor lors du 40ième Festival du Film de Budapest. 

Particulièrement attirée par l’exploration immersive, elle est fondatrice, conceptrice et copropriétaire des Jeux d’évasions Missions Morpheus.


Le théâtre et le cinéma reste cependant son domaine de prédilection autant pour les rencontres et les échanges artistiques, que l’exploration et la création de nouveaux univers. 

 
Michelle Labonté.jpg

Michelle Labonté

coach de diction

Depuis sa sortie de l’École nationale de théâtre en 1987, on a pu voir et entendre Michelle Labonté dans plusieurs comédies musicales comme Demain matin, Montréal m’attend, Les parapluies de Cherbourg, L’Homme de la Mancha, My fair lady, Belles-Sœurs et Le Chant de Sainte Carmen de la Main. Au théâtre « sans chansons », elle a eu le bonheur de créer les personnages de Jacynthe dans Là de Serge Boucher, de Yvonne dans Intouchables, tous deux mis en scène par René Richard Cyr et fût également de la formidable production Enfant insignifiant de Michel Tremblay mis en scène par Michel Poirier. En février prochain, elle retrouvera René Richard Cyr pour la 9e fois au Théâtre du Nouveau Monde dans 3 soeurs de Tchekhov. Tout comme sa carrière d'interprète, l'enseignement occupe une place importante dans la vie de Michelle qui enseigne la diction et l'interprétation depuis de nombreuses années. Elle a de plus, été professeur de jeu en théâtre musical au Collège Lionel-Groulx. Faire partie d'un projet comme Albertine en cinq temps l'opéra est un magnifique cadeau pour l'actrice, la chanteuse et l'enseignante qu'est Michelle Labonté.

Laetitia Mallette.jpg
 

Laetitia Mallette

conceptrice multimédia (2023) & vidéaste

Laetitia est étudiante en Film Production à l’Université Concordia. Elle se passionne pour le cinéma, la photographie, la musique et l’écriture. En 2020, elle a participé au Festival Regard en tant que programmatrice émergente. Elle est présentement en post-production de ses deux derniers courts-métrages intitulés Embrasse-moi donc (2021) et Chercher la lumière (2021). Laetitia s’intéresse aux états d’âmes et aux relations humaines dans ses créations. Elle laisse libre court à l’interprétation de l’univers qu’elle présente. 

Joëlle Desjardins.jpg
 

Joëlle Desjardins

conseillère à la dramaturgie

Originaire de Montréal mais gaspésienne de coeur, Joëlle Desjardins n’a de cesse, depuis quelques années, d’enrichir ses connaissances des différents métiers de la scène.

 

En 2015, elle obtient avec mentions son baccalauréat en chant classique de l’Université McGill, où elle a pu se perfectionner notamment auprès de la soprano Joanne Kolomyjec et le pianiste Michael McMahon, qu’elle a également côtoyés lors de sa participation à plusieurs reprises au programme pour jeunes artistes lyriques Opera Nuova (Edmonton, AB).

 

En 2020, elle gradue de l’École supérieure de théâtre de l’Université du Québec à Montréal, où, formée comme conseillère à la dramaturgie au sein du programme d’Études théâtrales, elle a notamment étudié auprès du dramaturge Stéphane Lépine et de la metteure en scène Angela Konrad.

 

Outre ces deux chapeaux, elle porte régulièrement celui de régisseure pour l’Opéra de Montréal et pour l’Ensemble Contemporain de Montréal, ainsi que celui d’assistante à la mise en scène. Précédemment, elle a également été assistante à la direction et à la diffusion, ainsi que chargée de projet, au sein de l’organisme Le Moulin à Musique.

Suzie Hamel, Tryskell communications
 

Suzie Hamel, Tryskell communications

assistante de production & directrice de tournée

Suzie Hamel œuvre dans le domaine du spectacle depuis plus de trente ans. De ses débuts au Centre culturel de l’Université de Sherbrooke en passant par le Chœur mondial des jeunes au Canada et en Belgique, le Théâtre Parminou puis quatre années à la direction du Théâtre Granada à Sherbrooke, Suzie Hamel démarrait en 2001 son agence Tryskell communication. Le spectacle, la communication, la production et la tournée l’occupent au quotidien. Depuis 2001, elle agit à titre d’agente de spectacles pour Richard Desjardins qu’elle accompagne à la production, la tournée de spectacles et concerts symphoniques au Canada et à l’étranger. Elle est gérante et agente de Catherine Major, David Goudreault, Habana Café et Hallelujah Leonard. Claire Pelletier, Sébastien Lacombe, Marie-Élaine Thibert, Ilam sont au nombre des artistes représentés par Suzie Hamel. Directrice des communications pendant 14 ans de la Fête du lac des Nations, directrice de tournée pour les deux derniers spectacles de Jean Leloup, Paradis city et solo, Suzie Hamel collabore avec les diffuseurs du Québec et participe activement au rayonnement des arts vivants sous toutes ses formes. Cet opéra, toute nouvelle tournée, Albertine en cinq temps, l’opéra, représente une superbe continuité et très beau défi pour Tryskell communication. Mettre de l’avant l’art lyrique, le rendre accessible à tous les publics à travers les mots de Michel Tremblay et la musique de Catherine Major, le tout interprété par de grandes et belles voix. Bientôt dans une salle près de chez vous, à suivre!

Marin Blanc
 

Marin Blanc

artiste visuelle, conceptrice de l'affiche

Née dans Hochelaga durant la gloire de Cash City, elle s'y établit après avoir parcouru les quatre coins de la ville pour ses études.

C’est une passionnée: elle aime souvent, longtemps et surtout, énormément. Et c’est en passant des nuits à caresser des papiers qu’elle l’exprime. Ses collages colorés se distinguent par la simplicité des formes et l’équilibre entre la sensibilité et la rigueur. Son approche utilise la soustraction plutôt que l’addition, elle vise ainsi à retrouver l’essentiel autant dans la forme que dans le sujet abordé. Avec ses compositions douces, elle pose un regard introspectif et bienveillant sur la détresse et un présent anxiogène.

Les couleurs vives et les fonds clairs sont utilisés pour construire une image positive à partir d’émotions négatives et parfois douloureuses. Elle explore les éléments dépréciés de photos et de lieux pour les réinterpréter et les revaloriser.

En 2015, elle commence un journal de collages, projet qui sera présenté dans des expositions solos et collectives. Chaque année depuis, elle rassemble une douzaine d’oeuvres qu’elle présente dans un calendrier et lors d’une exposition. En plus de sa production personnelle, elle travaille à son compte comme designer graphique dans le domaine culturel, principalement pour la musique. Dans tous ses projets, elle aspire à rendre l’art accessible et embellir l’espace public.

PRODUCTIONS DU 10 AVRIL

Sylvain Cossette

Nathalie Deschamps

Catherine St-Arnaud

info@productionsdu10avril.com

AGENCE DE TOURNÉE:

Tryskell Communication

Suzie Hamel

suzie.hamel@tryskell.com

www.tryskell.com

 

© Les productions du 10 avril

Tous droits réservés

Dernière mise à jour: 11 mai 2021

Webmestre: C.S.A.

Merci à nos partenaires:

SWI-digital-Logo-red-BNS-FR - copie.png
TRV_Vert_hPhrase.png
CAM_Logo_Noir_CMYK.png
  • Facebook
  • YouTube
  • Instagram